CONF Nov 22, 2022

Dialogues, entretiens, bavardages (Paris, 30 Nov 22)

Paris, Musée Rodin, auditorium Léonce Bénédite,

Franck Joubin

Dialogues, entretiens, bavardages. Recueillir et mettre en mots la pensée de l’artiste.

Sous la direction de François-René Martin, professeur d’histoire générale de l’art, Beaux-Arts de Paris et coordinateur de l’équipe de recherche, École du Louvre.
En partenariat avec les Beaux-Arts de Paris.

Journée d’étude organisée à l’occasion de la parution de L’Art. Entretiens réunis par Paul Gsell, en français et en anglais, aux éditions du musée Rodin (collection « Rodin : textes et recherches »).

Depuis au moins les Dialogues de Rome de Francisco de Holanda avec Michel-Ange au milieu du XVIe siècle, l’« entretien d’art », comme le nomme Louis Marin, est devenu un genre à part entière de la littérature artistique. Son usage perdura à l’époque moderne, mais il s’imposa à plus forte raison à la charnière des XIXe et XXe siècles, où il contribua à la diffusion de la pensée de l’artiste dans la sphère publique. Rodin lui-même se prêta au jeu à de nombreuses reprises auprès de Truman H. Bartlett, Willem G. C. Byvanck, Ricciotto Canudo, Paul Gsell ou Étienne Dujardin-Beaumetz. L’entretien marque ainsi, le plus souvent, un double temps d’arrêt : celui d’un regard rétrospectif porté sur le développement organique de l’œuvre et celui d’un regard actif porté sur les recherches en cours. Il est en même temps le signe d’un passage à la postérité dont les artistes comme les « interviewers » ont pleinement conscience. Propre à la confidence ou à l’anecdote, l’entretien se défie pourtant des modèles canoniques de la biographie, de la monographie ou du simple texte de critique. Et c’est dans le double écart entre la formulation d’une parole et sa transcription écrite, plus ou moins fidèle, et dans l’interprétation de ces propos, que la frontière entre réalité et fiction se fait ténue. L’ambition de cette journée d’étude sera d’envisager l’entretien selon trois axes principaux : à la fois comme forme, comme méthode et comme source. Elle souhaite en particulier sonder l’historicité de ce genre et son rôle dans l’écriture de l’histoire de l’art et dans l’édification du mythe de l’artiste, de l’époque moderne à nos jours.

Programme :

09h00
Mot d’accueil
Amélie Simier, conservatrice générale du patrimoine, directrice du musée Rodin

09h15
Introduction
François-René Martin, professeur d’histoire générale de l’art, Beaux-Arts de Paris et coordinateur de l’équipe de recherche, École du Louvre

Modération : François-René Martin

09h30
Les élèves d’Ingres. Messagers d’une doctrine, fabricants de la postérité
Clara Lespessailles, étudiante en 3ème cycle de l'École du Louvre, en codirection avec l'EPHE

10h00
Mémoire et oubli de la transmission artistique. À propos d’une campagne d’archives audiovisuelles de l’École des Beaux-arts de Paris.
Déborah Laks, chargée de recherche, CNRS, et Alice Thomine-Berrada, conservatrice chargée des peintures, sculptures et objets, Beaux-Arts de Paris

10h30
Discussion et pause

11h00
Maîtres impressionnistes et critiques historiens après 1900 : affinités sélectives et dialogues à deux voix
Hadrien Viraben, chercheur associé, laboratoire TEMOS (UMR 9016)

11h30
Bavardages, entretiens, les conversations d’Henri Matisse et de Pierre Courthion en 1941
Anne Théry, chargée de recherches, Archives Henri Matisse, Issy-les-Moulineaux

12h00
Discussion

14h00
Ouverture des portes

Modération : Franck Joubin

14h30
Pierre Soulages, dits et critiques
Benoît Decron, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée Soulages, Rodez -EPCC

15h00
Eva Aeppli, les livres d’une vie
Anne Horvath, responsable du pôle Programmation, co-commissaire de l’exposition « Le musée sentimental d’Eva Aeppli », Centre Pompidou-Metz

15h30
Discussion et pause

16h00
L'entretien fumeux. Ce que quelques dissidences font à l'entretien d'art (États-Unis, 1965-1985)
Morgan Labar, directeur de l’École supérieure d’art d’Avignon

17h00
À propos de « Autobiographie de Nina Childress » par Fabienne Radi, une biographie de Nina Childress.Processus de fabrication.
Nina Childress, artiste, et François-René Martin (Beaux-Arts de Paris et École du Louvre)

17h30
Discussion

Comité scientifique et organisation :
- Amélie Simier, conservatrice générale du patrimoine, directrice du musée Rodin
- Alexia Fabre, conservatrice générale du patrimoine, directrice des Beaux-Arts de Paris
- François-René Martin, professeur d’histoire générale de l’art, Beaux-Arts de Paris et coordinateur de l’équipe de recherche, École du Louvre
- Véronique Mattiussi, chef du service de la Recherche, musée Rodin
- Franck Joubin, documentaliste, chargé des colloques, musée Rodin

Contact :
colloquesmusee-rodin.fr

Reference:
CONF: Dialogues, entretiens, bavardages (Paris, 30 Nov 22). In: ArtHist.net, Nov 22, 2022 (accessed Nov 30, 2022), <https://arthist.net/archive/37994>.

^