CFP: Geometrical forms in fiction (Lille, 28-30 Nov 19)

Lille, 28. - 30.11.2019
Eingabeschluss: 20.05.2019

[English version below]

Geometrical forms in fiction: checkerboards, grids and cubes, from cinema to art theory/ Formes géométriques en fiction : damiers, grilles et cubes, du cinéma à la théorie de l’art.

Ce colloque interdisciplinaire vise à interroger la présence de volumes et de formes géométriques dans les films de fiction : non pas seulement pour leur rôle narratif ou esthétique, mais aussi pour les connexions qu’ils engagent avec l’histoire de l’art. En effet, grilles et polyèdres ont partie liée avec l’étude de l’espace, tant avec l’élaboration de la perspective à la Renaissance qu’avec la déconstruction de l’illusionnisme au XXe siècle. Au sein des films de fiction, ils tiennent un discours sur l’image que ces journées s’attacheront à analyser.
Des films et des séquences de films très variés sont en jeu. L’on pense aux nombreuses grilles optiques qui incarcèrent les personnages de Henri-Georges Clouzot (La Prisonnière, 1968) comme ceux de Dario Argento (Les Frissons de l’angoisse, 1975) ou aux damiers énigmatiques de La Notte (Michelangelo Antonioni, 1961) autant qu’à ceux des Créatures d’Agnès Varda (1966). Enfin, on se souvient aussi de l’opacité non moins mystérieuse de la stèle silencieuse de 2001 L’odyssée de l’espace (Stanley Kubrick, 1968) ou encore du Cube horrifique de Vincenzo Natali (1997).

Axes de recherches :
L’ensemble du cinéma de fiction pourra être étudié, sans restriction temporelle ni géographique.
- Les motifs et les formes pourront être abordés selon différentes déclinaisons : objets (décors, accessoires, costumes) et éléments architectoniques. Ils pourront également concerner les effets de l’image.
- Les propositions devront nécessairement mettre en perspective les utilisations fictionnelles de ces motifs avec les théories de l’art.
- Le colloque sera particulièrement ouvert aux réflexions méthodologiques sur l’écriture de l’histoire de l’art par le cinéma : comment ramener ces séquences narratives aux discours théoriques avec lesquels elles partagent des motifs communs ? Et inversement, peut-on retrouver une forme d’imaginaire dans les textes théoriques et historiques qui ont traité de ces mêmes motifs ?
- Parmi les questionnements posés par ces rencontres interdisciplinaires entre le cinéma de fiction et l’histoire de l’art : comment articuler, dans une même pensée, le silence du modernisme et les bavardages de la fiction cinématographique ?

Ce colloque se tiendra à Lille du 28 au 30 novembre 2019, en partie au LaM (Lille Métropole, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut).

Comité d’organisation : Jessie Martin et Joséphine Jibokji, Université de Lille, Centre d’étude des arts contemporains (CEAC), Barbara Le Maître, Université Paris Nanterre (HAR).

Comité scientifique :
Bruno Nassim Aboudrar (Pr. Sciences de l’art, Paris 3, LIRA) ;
Valérie Boudier (Mcf. Arts plastiques, Lille, CEAC) ;
Joséphine Jibokji (Mcf. Études cinématographiques, Université de Lille, CEAC) ;
Jeanne-Bathilde Lacourt (Conservatrice Art moderne et contemporain, LaM) ;
Barbara Le Maître (Pr. Études cinématographiques, Paris Nanterre, HAR) ;
Jessie Martin (Mcf. Études cinématographiques, Université de Lille, CEAC) ;
Valérie Mavridorakis (Pr. Histoire de l’art, Paris-Sorbonne, Centre Chastel) ;
José Moure (Pr. Études cinématographiques, Paris I, ACTE) ;
Chang Ming Peng (Pr. Histoire de l’art contemporain, IRHiS) ;
Arnauld Pierre (Pr. Histoire de l’art, Paris-Sorbonne, Centre Chastel) ;
Luc Vancheri (Pr. Études cinématographiques, Lyon 2, Passages XX-XXI);
Caroline Zeau (Mcf. Études cinématographiques, Picardie-Jules-Verne, CRAE) ;
Serge Cardinal (Pr. Agrégé Études cinématographiques, Université de Montréal, La Création sonore).

Avec le soutien de :
Centre d’Etudes des Arts Contemporains (CEAC, EA 3587, Université de Lille),
Centre Histoire des Arts et des Représentations (HAR, EA 4414, Université Paris Nanterre),
Institut de Recherches Historiques du Septentrion (IRHiS, UMR 8529, Université de Lille, CNRS),
LaM (Lille Métropole, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut).

Les propositions (titre et résumé de 500 mots) ainsi qu'un CV succinct (nom, institution et publications importantes) doivent être envoyés pour le 20 mai 2019 au plus tard à l'adresse suivante : colloque.damiersgmail.com.

Les communications pourront être données en français ou en anglais. Les réponses du comité scientifique seront adressées fin juin 2019.

—-

Geometrical forms in fiction: checkerboards, grids and cubes, from cinema to art theory

The goal of this interdisciplinary conference is to examine the presence of geometrical volumes and forms in fiction films, not just for the narrative or aesthetic role they play, but also in terms of their connection with the history of art. Grids and polyhedrons are, of course, integral to the study of space, whether in relation to the discovery of perspective in the Renaissance, or the destruction of illusionism in the twentieth century. When found embedded in fiction films, these forms engage a discourse on the image which this conference seeks to analyze.

A wide variety of films and film sequences are relevant to this approach. The numerous visual grids which imprison the characters of Henri-Georges Clouzot (The Woman Prisoner, 1968) and Dario Argento (Deep Red, 1975), as well as the enigmatic checkerboards in The Night (Michelangelo Antonioni, 1961) and Agnès Varda’s Les Créatures (1966) all come to mind. Then there is the equally haunting inscrutability of the silent monolith in 2001 A Space Odyssey (Stanley Kubrick, 1968) and the horror inspired by the cube which figures in the film of this name by Vincenzo Natali (1997).

Lines of enquiry:

All forms of fictional film are relevant, regardless of era or geographic context:

- A variety of approaches to these patterns and forms are possible: as objects (setting, accessories, costumes) and architectural elements. Or from the point of view of the effects of the image.
- Proposals must address the connections between the fictional uses of these patterns in film and in art theory.
- Particularly welcome are methodological studies of the ways in which cinema provides a commentary on the telling of art history: how can these narrative film sequences be related to the theoretical discourses whose designs they share? Conversely, do we find representations within the theoretical and historical texts which treat the same patterns?
- One problematic which could be illuminated by this interdisciplinary discussion of fiction films and art history is the relationship between the mutism of modernism and the loquaciousness of cinematic fiction.

The conference will take place in Lille from 28th to 30th November 2019, partly at the LaM (Lille Métropole, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut).

Organizing committee : Jessie Martin et Joséphine Jibokji, Université de Lille, Centre d’étude des arts contemporains (CEAC), Barbara Le Maître, Université Paris Nanterre (HAR).

Scientific committee :
Bruno Nassim Aboudrar (Pr. Sciences de l’art, Paris 3, LIRA) ;
Valérie Boudier (Mcf. Arts plastiques, Lille, CEAC) ;
Joséphine Jibokji (Mcf. Études cinématographiques, Université de Lille, CEAC) ;
Jeanne-Bathilde Lacourt (Conservatrice Art moderne et contemporain, LaM) ;
Barbara Le Maître (Pr. Études cinématographiques, Paris Nanterre, HAR) ;
Jessie Martin (Mcf. Études cinématographiques , Université de Lille, CEAC) ;
Valérie Mavridorakis (Pr. Histoire de l’art, Paris-Sorbonne, Centre Chastel);
José Moure (Pr. Études cinématographiques, Paris I, ACTE) ;
Chang Ming Peng (Pr. Histoire de l’art contemporain, IRHiS) ;
Arnauld Pierre (Pr. Histoire de l’art, Paris-Sorbonne, Centre Chastel) ;
Luc Vancheri (Pr. Études cinématographiques, Lyon 2, Passages XX-XXI) ;
Caroline Zeau (Mcf. Études cinématographiques, Picardie-Jules-Verne, CRAE) ;
Serge Cardinal (Pr. Agrégé Études cinématographiques, Université de Montréal, La Création sonore).

With the support of :
Centre d’Etudes des Arts Contemporains (CEAC, EA 3587, Université de Lille),
Centre Histoire des Arts et des Représentations (HAR, EA 4414, Université Paris Nanterre),
Institut de Recherches Historiques du Septentrion (IRHiS, UMR 8529, Université de Lille, CNRS),
LaM (Lille Métropole, musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut).

Proposals (title and 500-600 word abstract) along with a brief bio-bibliography (name, institution affiliation and important publications) should be sent by 20 May 2019 to colloque.damiersgmail.com.

Papers may be in French or in English.

Notifications of acceptance will be given at the end of June 2019.

Quellennachweis:
CFP: Geometrical forms in fiction (Lille, 28-30 Nov 19). In: ArtHist.net, 14.01.2019. Letzter Zugriff 17.01.2019. <https://arthist.net/archive/19904>.

Beiträger: Jibokji Joséphine, Université de Lille

Beitrag veröffentlicht am: 14.01.2019

Empfohlene Zitation

Zu Facebook hinzufügen